Télérama consacre cette semaine un article au sujet de Radio Caroline, à l’occasion de son cinquantième anniversaire .
Je me demande souvent si nous ferions aujourd’hui de la radio comme nous le faisons, avec liberté et parfois indépendance, si Caroline n’avait pas existé.

De tous temps, ce sont les contestataires et les individus qui ont refusé certaines règles qui ont fait avancer les choses.les DJ’s de Radio Caroline étaient de ceux là, en défiant le pouvoir médiatique en place.

Contrairement à ce que l’on croit, Radio Caroline n’était pas illégale à ses débuts . C’est un fait divers sordide, un meurtre à cause d’un différent au sujet d’un émetteur, qui entraînera le gouvernement britannique à interdire les radios pirates. Ensuite, les dettes s’accumulant, la station fermera jusqu’en 1972 où elle renaît de ses cendres.

Je vous propose quelques reportages de cette époque de pionniers :) Régalez vous :)







 

Et vous en trouverez des tas d’autres ici : http://www.youtube.com/watch?v=_Y5QNkjKvyc&list=RD_Y5QNkjKvyc#t=13